Sacrement des malades

Accueillir la douceur de l’amour du Christ et se remettre en confiance entre les mains du Père.

Le sacrement des malades est l’expression de la tendresse de Dieu pour ceux d’entre nous qui souffrent dans leur corps ou dans leur psychisme. La souffrance peut isoler et la solitude aggrave la souffrance morale.
Jésus, qui a connu la souffrance de la croix et de la mort veut entretenir en nous la confiance et l’espérance, pour mener à bien le combat contre la douleur, l’angoisse, la peur, le désespoir. En guérissant des malades, Jésus fait toujours appel à leur confiance : pour lui, la guérison physique n’est qu’un premier pas, il veut offrir une guérison qui soit aussi morale et spirituelle.

Le sacrement des malades s’accompagne souvent d’un bien-être, mais il n’apporte pas la guérison comme une potion magique. Sa vraie utilité vient du renouvellement des relations qu’il offre. Face à une souffrance vive, le malade a absolument besoin d’être soutenu...

La relation à Dieu : l’onction des malades rend visible la tendresse de Dieu pour celui qui la reçoit. Par les signes rituels, le malade reçoit dans son épreuve un appel à recevoir de Dieu la paix, la confiance et le courage pour affronter ce qui l’attend.
La relation avec les autres : la présence de frères chrétiens auprès du malade et de ses proches exprime l’importance de ce qui est vécu. Si on ne sait pas expliquer la souffrance ni pourquoi elle touche l’un plutôt que l’autre, du moins on choisit la solidarité : « Ce qui t’arrive compte à nos yeux, ta vie est encore pour nous comme un rendez-vous d’amitié. »

La relation au sens de la vie : l’onction rappelle au malade que sa vie a du prix aux yeux de Dieu et qu’il est promis à une vie de plénitude dans l’amour de Dieu au-delà de la mort.

 

Onction des malades :

signe de la tendresse et de la miséricorde de Dieu

L'onction des malades est un sacrement qui apporte un réconfort dans la souffrance, un soutien dans l’épreuve, la Paix du Seigneur Ressuscité.

Il a pour but de donner une aide spéciale au chrétien confronté aux difficultés d'une maladie grave ou de la vieillesse.

Il permet aux personnes concernées de traverser l’épreuve de la maladie. L’église demande à Dieu le soutien pour aider la personne à vivre cette période de maladie et le « Passage ».

« Quelqu’un parmi vous est-il malade, qu’il appelle les Anciens de l’Église et qu’ils prient sur lui, après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. Cette prière inspirée par la foi sauvera le malade ; le Seigneur le relèvera et, s’il a commis des péchés, il recevra le pardon.» Lettre de Jacques 5,14-15.

 

Qui peut recevoir ce sacrement ?

Le sacrement des malades s’adresse à tous les fidèles dont la santé commence à être dangereusement atteinte par la maladie ou la vieillesse même si le pronostic vital n’est pas engagé.  C’est un réconfort dans l’épreuve.

Ce sacrement peut être reçu plusieurs fois.

 

Comment se déroule ce sacrement ?

Le prêtre impose ses mains sur le malade et lui oint le front et les mains d’huile bénite, signe de force de vie. Le prêtre prie Dieu pour lui et le malade peut recevoir la communion ou participer à la célébration eucharistique.

 

Pendant un certain temps l’extrême onction et  être considéré comme réservé aux mourants.

 

 

Le sacrement des malades sera donné, en communauté,

dimanche 8 avril à 16h

St François de Sales.

 

 

Si vous connaissez une personne susceptible de le recevoir,

merci de lui proposer ce rendez-vous et de prévoir un accompagnement des malades (possibilité de parking devant l’église) ou de nous laisser ses coordonnées (nom, âge, téléphone…) auprès du secrétariat paroissial au

07 81 06 09 01 - secretariat@paroisses-plessis-clamart.org

Tracts dans les entrées des églises.

 

Contact

Père Jean Emmanuel Gouze :

06 13 21 39 39

 

.
contact paroisses webmaster infos légales faire un don
coordonnées et adresses